Chess anyone recherche un statisticien!

Créée en août 2013, Chess Anyone est une association à but non lucratif qui vise à démocratiser le jeu d’échecs, notamment en milieu scolaire défavorisé, et à combattre son image élitiste. Selon l’association, le jeu d’échecs peut être un formidable outil pour à la fois renforcer l’estime de soi et favoriser l’intégration sociale.

Chess Anyone recherche un statisticien afin d’exploiter les résultats de l’enquête PISA 2012 de l’OCDE. En effet, celle-ci montre que les élèves français disposeraient de plus grandes facultés à résoudre des problèmes complexes qu’à trouver une solution à des exercices mathématiques ou littéraires.

La première question serait de savoir si l’introduction du jeu d’échecs, il y a quelques années suite à une convention signée entre l’éducation nationale et la fédération française d’échecs, dans le programme scolaire des élèves, aurait significativement contribué à ces résultats. Une focale sur les établissements catégorisés en zone d’éducation prioritaire (ZEP) pourrait être intéressante.

La seconde serait de pouvoir extrapoler une telle hypothèse à l’ensemble des pays ayant participé à l’enquête. Il s’agirait donc de comparer les résultats des établissements selon qu’ils ont introduit les échecs dans l’enseignement et ceux des élèves selon qu’ils jouent ou non aux échecs. L’objectif est de lancer une réflexion qui pourrait faire éventuellement l’objet d’un article de recherche. La notoriété d’une telle étude, si les résultats sont probants, aurait un effet très positif sur l’image du jeu et permettrait de sortir du stéréotype classique (et peu démontré) qu’un bon joueur d’échecs est nécessairement un bon élève en mathématiques…