La course aux dons continue ! 4° semaine !

La course aux dons du Challenge Sol’ Foot 2014 continue  A mi-parcours presque 5 000 euros ont déjà été récoltés, il faut continuer l’effort pour soutenir Transapi, jeune association qui lutte contre le décrochage scolaire. L’objectif est d’atteindre les 10 000 € d’ici le 25 mai. Cette semaine nous voudrions vous parler de Thomas.

Thomas, 18 ans, est un jeune en situation de handicap. Thomas présente un bégaiement majeur et a malheureusement été orienté en bac pro vente, un cursus qui n’est adapté ni à son handicap, ni à son envie d’apprendre. Les emails de Thomas sont très bien construits, avec très peu de fautes d’orthographe, témoignant d’une grande maturité et prouvant son intérêt pour les études de lettres qu’il aimerait faire. Proche de décrocher, faute d’une orientation cohérente pour lui, et passionné de philosophie, ce jeune bénéficie de la formule à distance de Transapi (TransiTEL). Par Internet, Transapi lui permet de garder son envie d’apprendre, de redonner un sens à ses études pour continuer à aller au lycée en sachant qu’il pourra continuer ses études de philosophie après son bac pro. L’aide d’Ensae Solidaire permet de financer le matériel et la réalisation des cours en vidéo que les autres jeunes font pour lui.

En donnant

  • 50 euros (soit 17 € après réduction fiscale), vous permettez à un jeune comme Marc d’être accompagné pendant un mois
  • 150 euros (soit 51 € après réduction fiscale), vous permettez à un jeune comme Marc d’être accompagné pendant un trimestre
  • 360 euros (soit 122 € après réduction fiscale), vous permettez à un jeune comme Marc d’être accompagné pendant une année scolaire.

Vous voulez soutenir le projet de Transapi et l’équipe de foot d’ENSAE Solidaire  Vous pouvez faire un don en ligne ou par chèque en nous renvoyant le formulaire de don. Merci !

Pour rappel, les trois portraits précédents :

Anissa a 22 ans, elle est déscolarisée car n’a pas pu être réinscrite en lycée pour une 3ème année de terminale, faute de place. Elle tente donc pour la 3ème fois d’obtenir le bac STMG, en candidat libre et en s’appuyant sur les cours du CNED ainsi que sur une partie de l’équipe pédagogique de son ancien lycée. Mais elle manque de confiance et a besoin d’un accompagnement personnalisé régulier. Voici ce qu’elle dit aujourd’hui  «Quand on m’a parlé de Transapi j’ai pensé qu’on serait toujours là pour moi, plus présent pour m’aider dans mes démarches. C’est ce qui s’est passé, j’apprécie le travail fait pour moi, qui me permet de savoir ce que j’ai fait et ce que je dois faire.»
Emeline, 19 ans, est décrochée malgré elle. Elle a obtenu son baccalauréat en juin dernier et souhaite devenir éducatrice spécialisée. Elle a été acceptée dans l’école qu’elle visait mais n’a pas trouvé le contrat d’alternance nécessaire à son inscription à cause de son manque d’expérience. En attendant la rentrée prochaine, elle vient aux permanences Transapi pour aider d’autres jeunes et maintenir un lien avec l’apprentissage afin de ne pas perdre son année. Transapi, avec votre aide, va embaucher Emeline en service civique ou en stage afin qu’elle ait l’expérience qui lui manque pour trouver un contrat de manière certaine l’année prochaine et qu’elle puisse continuer à aider les autres.
Marc, 19 ans, grand absentéiste. Il n’allait pas en cours depuis 5 ans. L’équipe pédagogique de son établissement ne voulait plus en entendre parler. Il est venu à Transapi, en permanence, à la demande de son proviseur. Avec Emeline, ils ont commencé à produire des cours en vidéo. Il a apprécié ces pédagogies actives, et a retrouvé le plaisir d’apprendre. Emeline a su remotiver Marc qui s’est trouvé un stage pour reprendre son bac pro comptabilité.

Nous remercions chaleureusement Adeline pour les dessins